Antero de Alda | Beiras: villages montagneux

 

 

musique APANHA A SAIA (Vouzela, 1981) | slideshow ROMANCE DO HOMEM RICO (Viseu, 1988)

PHOTOGRAPHIE

ROMANCE D'UNE HOMME RICHE

Beiras: villages montagneux de la province

 

«C'était un homme très riche

qui a été veuve deux fois.

Il a épousé une pauvre femme

et quelle frayeur qu'il avait...»

JUEUS Tondela, mars/avril 2010

 

 

 

LÀ SORTIE DES CHÈVRES DANS COVAS DO MONTE À Covas do Monte tous les jours les 2500 chèvres qui là restent sortent de leurs étables pour partir en montagne. Dans ce petit village de S. Pedro do Sul (provence des Beiras), à l'intérieur central du Portugal, le peuple vit ici dans un grand isolement, au milieu des montagnes et des animaux. Films

 

 

A TRAVERS LES CHEMINS DU MORT QUI TUA LE VIVANT... Autrefois il n’y avait pas de cimetière au village de Pena, dans le canton de São Pedro du Sul, District de VISEU. Toute personne qui y mourût, devait être inhumée à Covas do Rio (juste en dessous de Covas do Monte), là où l’on amenait le cercueil, porté à la main, ou sur un brancard, à travers des chemins escarpés... On raconte que durant un de ces funestes voyages, un des hommes qui portait le défunt glissa et le cercueil lui est tombé dessus… Ainsi, ce ténébreux raccourci devint pour toujours «le chemin du mort qui tua le vivant». Est-ce vrai ou bien est-ce une légende, la réalité est que l’histoire reflète bien l’isolement dans lequel, aujourd’hui encore, l’on vit dans les petits villages aux majestueux coteaux et escarpes aiguisés des montagnes de Arada, de Saint Macário, de Caramulo et d’Estrela...

 

 

 

 

 

 

 

AUTRES HISTOIRES

AMARANTE: LES MILLE VIES DE SAINT GONÇALO

VILLAGES DU MONTESINHO

GENS DU BARROSO I

LE TRAIN DU DOURO

PORTRAITS DE PENEDA-GERÊS

MARCHÉS TRADITIONNELS DE NASO ET SENDIM

 

TOUTES LES HISTOIRES